Blog

Santé au travail : la CFDT s’engage !

0
Il n’y a pas d’économie, ni de société prospère sans salariés en bonne santé. La CFDT agit pour prévenir et lutter contre les pénibilités au travail, qui sont une priorité essentielle de son action syndicale, sur les volets : de la prévention des risques et de l’amélioration des conditions de travail, du maintien dans l’emploi, de la réparation des préjudices subis.
Horaires alternants ou de nuit, contraintes posturales et articulaires, expositions physiques aux produits chimiques, au bruit... Usure physique et/ou psychique, vieillissement prématuré, les effets sur la santé sont souvent irréversibles et font basculer le salarié dans l’incapacité, l’inaptitude, le handicap. Les conséquences psychiques de telles situations sont difficiles à accepter.
Dans les équipes manufacturing, les effets de la pénibilité du travail de nuit sont largement perceptibles. Turn-over, absentéisme, inaptitudes, insomnies, manque d'attractivité de l'équipe, etc. La nuit n'est pas de tout repos ! Les matins sont également difficiles pour les équipes qui démarrent leur poste  à 05h00. Nous entendons ici et là vos remarques sur les modèles horaires, les rythmes de travail, les temps de pause...
Les primes d'équipe sont importantes pour le pouvoir d'achat des salariés, mais elles ne suppriment pas les facteurs liés à la pénibilité et les risques pour notre santé. Rapprochez-vous de vos élus CFDT, faites-nous part de vos idées, de vos attentes et besoins. La CFDT entend les arguments ainsi que les préconisations de la médecine du travail, de nombreuses études épidémiologiques vont dans le même sens (partout en Europe).
Serait-il temps d'agir ? Vos élus attendent vos retours...
22 novembre 2014 |

En vue : la Qualité de Vie au Travail

0
Ampoule

La CFDT a été la seule organisation syndicale à signer l’accord RPS en juin 2014 (prévention des risques psychosociaux). N’ayant pas obtenu les 30% de représentativité sur le plan national, cet accord ne s’appliquera donc pas laissant ainsi le soin à l’entreprise de mettre en place un plan d’action unilatéral. Les syndicats auront par conséquent  peu de visibilité sur les indicateurs de suivi et aucune possibilité d’intervention dans les commissions de suivi qui devaient être créées.

La CFDT considère que le sujet des risques psychosociaux ne doit pas rester du seul ressort de la Direction ou des managers. C’est pourquoi, la section syndicale de Crolles a invité sa fédération FGMM le 25 septembre à se déplacer sur notre site afin d’engager des discussions autours d’expérimentations concrètes sur le terrain touchant à la qualité de vie au travail.

Le bien-être des salariés est indispensable. Il est le terreau de la motivation, le moteur de l’engagement. Les salariés intéressés par cette thématique seront les bienvenus au local syndical. Renseignez-vous auprès des délégués syndicaux ou contacter vos élus en équipe pour les créneaux horaires. Dans tous les cas, vos élus vous tiendront informés des éventuelles décisions adoptées ainsi que des détails de la démarche s’il elle devait aboutir.

10 septembre 2014 |