Blog

Vers sur renégociation des primes industrielles ?

0
Ampoule

Le mercredi 16 novembre 2016, les élus CFDT Crolles1 et Crolles2 ont demandé officiellement par mail à la direction, de revoir au plus vite le calcul des primes industrielles OATAM. Vous avez été nombreux, lors de nos tours de salle à exprimer vos attentes sur ce sujet. Nous relayons une fois de plus et attendons une réponse de la Direction.

Crolles300 : nous avons été informé de la mise en oeuvre d’une prime Hornet… Pour l'instant, nous n'avons pas plus de détail (montant, date et conditions). Nous demandons à la direction de bien être clair et en phase avec les attentes des salariés sur le montant et les critères d'obtention afin d'éviter que, comme l'an dernier, l'annonce d'une prime ne provoque des effets non désirés. Lire notre tract d'information tract_cfdt_novembre-2016.

21 novembre 2016 |

Négo horaires équipes : la CFDT consulte ses adhérents

0
Meeting-réunion-IRP

Pour la CFDT, les règles sont claires. Avant toute signature d'accord, nos adhérents rendent leur avis sur le projet. La négociation concernant les changements horaires s'est terminée le 11 mars 2016. Après les nombreux débats, les tensions, et avoir entendu les desiderata des équipes 3 et 5, nos élus CFDT ont posé deux conditions en séance pour engager notre signature définitive : augmenter le nombre de congés pour les salariés de l'équipe 5 et supprimer les remontes des équipes 1 et 2 (sans contre partie). La Direction a donné suite à nos revendications.

Pour la CFDT, le social ne s'oppose pas à l'économique. Au contraire, la qualité du social et du travail contribue à la qualité de la compétitivité de l'entreprise !

Lire notre tract_negociation_CFDT_horaires.

12 mars 2016 |

Modèle horaire : la CFDT s’engage !

0

À l'issue de la dernière réunion de négociation, nous ne sommes pas entièrement satisfaits du nombre total de jours de congés obtenus pour l'équipe 5 même s'il n'est pas nul, toutefois nous pensons que cet accord est équilibré et réaliste. Il améliore les conditions de travail des salariés de l'équipe 3 en soulageant une partie de la pénibilité, et ceci sans perte de salaire. Il ne dégrade pas de manière disproportionnée le modèle horaire existant de l'équipe 5. Fixer la remonte sur un lundi correspond aux réponses obtenues dans le premier sondage organisé par la Direction auprès des salariés. En outre, ceci en facilite la gestion et permet une équité entre les salariés - mêmes conditions d'application pour tous. Ensuite, le nouveau modèle horaire respecte le partage des vendredis entre les deux équipes - argument important pour la "vie sociale" des salariés de week-end, entendu et finalement accepté par l'équipe 3. Enfin, nous considérons que l'équipe5 ne travaillera pas plus aujourd'hui qu'avant et qu’elle gagne 2 jours de congés supplémentaires. C'est pourquoi, nous rendons un avis favorable au projet.

La CFDT demande l’ouverture d’autres échanges portant sur l’amélioration des conditions de vie au travail des équipes 1 et 2, ainsi que sur la gestion de récupération des journées de formation.

10 février 2016 |

QVT : participez massivement aux sondages en eq3 et 5

0

En lien avec les retours issus des réunions mensuelles d’information, des discussions entamées avec les organisations syndicales, mais aussi des groupes de travail "Qualité de Vie au Travail", la Direction souhaite rééquilibrer les rythmes horaires et la pénibilité des équipes de nuit. La CFDT appelle les salariés à répondre massivement aux questionnaires adressés aux équipes 3 et 5. Plus les réponses seront nombreuses et plus les résultats seront significatifs.

Les négociations avec les partenaires sociaux n'ont pas encore démarrées. La CFDT attend les résultats de ces enquêtes pour faire un point sur le sujet. Soyez acteurs de votre vie professionnelle, participez et exprimez-vous !

12 novembre 2015 |

Réunion de suivi filière OATAM le 10 juillet

0

Les Délégués Syndicaux des Organisations Syndicales ont été invités vendredi 10 juillet à 10h00 pour étudier les propositions d'ajustements pour les filières Formation et Production. Ce rendez-vous a été l'opportunité pour la CFDT de faire un point sur l'état de la filière et de débattre des conditions de travail en vue d'obtenir des améliorations. Lire notre tract tract_QVT_fgmm-cfdt_2015.

Productif pour l'entreprise, constructif pour les salariés

A ce jour, la Direction a pris en compte les points de faiblesse que nous remontons depuis de nombreux mois, c'est-à-dire :

  • Une vraie filière d'évolution pour la formation, dont la création d'un poste de coordinateur, sous la responsabilité du SHOM (niveau 5)
  • Plus de formations techniques (zoom ateliers) pour les opérateurs afin de rendre du sens au travail et améliorer la qualité de ce dernier
  • Plus de transparence sur les coefficients, et l'accès à tous les niveaux à la reconnaissance d'une expertise (production, process, maintenance)
  • La validation du poste de leader de secteur dont les missions sont variées et pertinentes pour l'organisation, etc.

En terme d'amélioration, il reste encore à obtenir :

  • Des réunions d'équipe plus interactives et plus intéressantes sur les contenus (projet d'entreprise, vision industrielle, point économique, bilan des groupes de travail, questions / réponses liées aux attentes des salariés, etc.)
  • Combler les sous-effectifs dans les travées où nous savons que les spécificités rendent le travail difficile (et plus encore pendant les pauses)
  • Veillez au respect des temps de pratique de nos TPM et TPP mêmes si des efforts ont déjà été consentis sur ce point par la Direction...
6 juillet 2015 |

Débrayages à STMicroelectronics

0

Le mécontentement général lié au montant de l’intéressement et aux conditions de travail a donné lieu à des débrayages spontanés dans toutes les équipes du plus gros site français de STMicroelectronics. Point presse du 24 mars 2015 : Lire le communiqué fédéral.

Qualité et conditions de travail.
Développer les capacités d’action des salariés pour optimiser la performance de l’entreprise.

Lire le guide fédéral QVT et performance

24 mars 2015 |

Santé au travail : la CFDT s’engage !

0
Il n’y a pas d’économie, ni de société prospère sans salariés en bonne santé. La CFDT agit pour prévenir et lutter contre les pénibilités au travail, qui sont une priorité essentielle de son action syndicale, sur les volets : de la prévention des risques et de l’amélioration des conditions de travail, du maintien dans l’emploi, de la réparation des préjudices subis.
Horaires alternants ou de nuit, contraintes posturales et articulaires, expositions physiques aux produits chimiques, au bruit... Usure physique et/ou psychique, vieillissement prématuré, les effets sur la santé sont souvent irréversibles et font basculer le salarié dans l’incapacité, l’inaptitude, le handicap. Les conséquences psychiques de telles situations sont difficiles à accepter.
Dans les équipes manufacturing, les effets de la pénibilité du travail de nuit sont largement perceptibles. Turn-over, absentéisme, inaptitudes, insomnies, manque d'attractivité de l'équipe, etc. La nuit n'est pas de tout repos ! Les matins sont également difficiles pour les équipes qui démarrent leur poste  à 05h00. Nous entendons ici et là vos remarques sur les modèles horaires, les rythmes de travail, les temps de pause...
Les primes d'équipe sont importantes pour le pouvoir d'achat des salariés, mais elles ne suppriment pas les facteurs liés à la pénibilité et les risques pour notre santé. Rapprochez-vous de vos élus CFDT, faites-nous part de vos idées, de vos attentes et besoins. La CFDT entend les arguments ainsi que les préconisations de la médecine du travail, de nombreuses études épidémiologiques vont dans le même sens (partout en Europe).
Serait-il temps d'agir ? Vos élus attendent vos retours...
22 novembre 2014 |

En vue : la Qualité de Vie au Travail

0
Ampoule

La CFDT a été la seule organisation syndicale à signer l’accord RPS en juin 2014 (prévention des risques psychosociaux). N’ayant pas obtenu les 30% de représentativité sur le plan national, cet accord ne s’appliquera donc pas laissant ainsi le soin à l’entreprise de mettre en place un plan d’action unilatéral. Les syndicats auront par conséquent  peu de visibilité sur les indicateurs de suivi et aucune possibilité d’intervention dans les commissions de suivi qui devaient être créées.

La CFDT considère que le sujet des risques psychosociaux ne doit pas rester du seul ressort de la Direction ou des managers. C’est pourquoi, la section syndicale de Crolles a invité sa fédération FGMM le 25 septembre à se déplacer sur notre site afin d’engager des discussions autours d’expérimentations concrètes sur le terrain touchant à la qualité de vie au travail.

Le bien-être des salariés est indispensable. Il est le terreau de la motivation, le moteur de l’engagement. Les salariés intéressés par cette thématique seront les bienvenus au local syndical. Renseignez-vous auprès des délégués syndicaux ou contacter vos élus en équipe pour les créneaux horaires. Dans tous les cas, vos élus vous tiendront informés des éventuelles décisions adoptées ainsi que des détails de la démarche s’il elle devait aboutir.

10 septembre 2014 |