Blog

Changement organisationnel en perspective pour les personnels en salle blanche ?

0

La compagnie se réorganise. Le changement n'a jamais été aussi présent et les annonces autant rapprochées. D'abord les projets "Lean Manufacturing", puis le projet "Excellence Crolles 200mm" en 2013. Aujourd'hui, la réorganisation du segment EPS suite aux audits commandés au plus niveau et surtout le besoin de compétitivité de nos produits. Demain, le tour aux modèles horaires des salariés travaillant en équipe ?

La CFDT n'est pas opposée à la modification des rythmes de travail à condition qu'ils aient pour effet d'améliorer la qualité de vie des salariés. En effet, nous militons depuis plus de 10 ans pour que les effets de la pénibilité puissent être pris en compte par la Direction, notamment concernant le travail de nuit. Les préconisations de la médecine du travail, comme les nombreuses études épidémiologiques réalisées vont dans le même sens, c'est-à-dire luter contre une dégradation de l'état de santé des salariés concernés. Les primes ne compenseront pas la perte d'espérance de vie ou les inaptitudes et traumatisme de plus en plus nombreux.

Les enjeux sont clairs pour la Direction, l'équipe3 (semaine nuit) n'est pas suffisamment attractive. Par exemple, la semaine de cinq nuits (une fois par mois) pèse sur les salariés et génère dans le temps un turn-over important. Dans cette période d'embauche difficile,  il n'est pas surprenant d'entendre des réflexions sur ce sujet. En effet, des solutions ont été tentées (allègement des tâches des opérateurs ou TPM, ouverture des candidatures aux salariés des autres équipes, etc.), toutefois ça ne suffit pas.

Pour les équipes 1,2 et 4 - il s'agit peut-être de l'opportunité de revendiquer un démarrage du shift non plus à 05h00, mais à 06h00 le matin ! La médecine du travail l'affirme, décaler de seulement une heure les horaires permet de se réconcilier avec des rythmes biologiques plus "conformes". C'est l'objet des tours de salle de vos élus CFDT, nous souhaitons prendre la température... Nous nous engagerons pour l'intérêt général, toutefois nous n'avons pas la volonté de forcer les choses et encore moins de subir des changements imposés par le haut sans concertation. La CFDT est force de proposition, alors n'hésitez pas à prendre contact avec vos élus ou à répondre à notre sondage internet...

1 décembre 2014 |

Santé au travail : la CFDT s’engage !

0
Il n’y a pas d’économie, ni de société prospère sans salariés en bonne santé. La CFDT agit pour prévenir et lutter contre les pénibilités au travail, qui sont une priorité essentielle de son action syndicale, sur les volets : de la prévention des risques et de l’amélioration des conditions de travail, du maintien dans l’emploi, de la réparation des préjudices subis.
Horaires alternants ou de nuit, contraintes posturales et articulaires, expositions physiques aux produits chimiques, au bruit... Usure physique et/ou psychique, vieillissement prématuré, les effets sur la santé sont souvent irréversibles et font basculer le salarié dans l’incapacité, l’inaptitude, le handicap. Les conséquences psychiques de telles situations sont difficiles à accepter.
Dans les équipes manufacturing, les effets de la pénibilité du travail de nuit sont largement perceptibles. Turn-over, absentéisme, inaptitudes, insomnies, manque d'attractivité de l'équipe, etc. La nuit n'est pas de tout repos ! Les matins sont également difficiles pour les équipes qui démarrent leur poste  à 05h00. Nous entendons ici et là vos remarques sur les modèles horaires, les rythmes de travail, les temps de pause...
Les primes d'équipe sont importantes pour le pouvoir d'achat des salariés, mais elles ne suppriment pas les facteurs liés à la pénibilité et les risques pour notre santé. Rapprochez-vous de vos élus CFDT, faites-nous part de vos idées, de vos attentes et besoins. La CFDT entend les arguments ainsi que les préconisations de la médecine du travail, de nombreuses études épidémiologiques vont dans le même sens (partout en Europe).
Serait-il temps d'agir ? Vos élus attendent vos retours...
22 novembre 2014 |

Commission handicap octobre 2014

0

La commission se dote d'un nouveau président pour Crolles 200 en la personne d'Alexandre DEPIGNY (équipe3 - CFE-CGC). A l'occasion de la dernière réunion, nos élus CFDT ont fait un point sur la situation et les avancées. Pour les salariés accueillant un alternant handicapé (les tuteurs), nous apprenons que 12 personnes ont été formées depuis janvier, ainsi que 35 managers sensibilisés sur 1 journée en plus du HR management kit. Des travaux sont terminés (accès CNTC, aménagement de bureau, portillon et élévateur, FSI avec chargement en X...).

Population bénéficiaire de l’accord sur Crolles 200 : Opérateur : 16 | Atam : 42 | Ingé : 9, soit un total de 67 personnes dont 42 salariés avec une RQTH.

Population bénéficiaire de l’accord sur Crolles 300 : Opérateur : 13 | Atam : 26 | Ingé : 7 , soit un total de 48 personnes dont 34 salariés avec une RQTH.

Sur les deux sites, quelques dossiers sont en cours d'instruction. Concernant les reclassements et les accompagnements, moins de 10 salariés sont en attente et 15 personnes ont déjà été reclassées sur un poste aménagé. Au sujet des communications à venir, la CFDT souhaiterait dès le mois de novembre voir la Direction présenter le handicap  "invisible". Vos interlocuteurs privilégiés sur le sujet : Loic Milot, Helena Pothin, Alexandre Guet et l'ensemble de vos élus CFDT.

26 octobre 2014 |

Chômage partiel – État des lieux

0

Sur Crolles 200mm, il a été annoncé au CE de septembre que nous pourrions échapper à une fermeture sur ce quatrième trimestre. En effet, les effectifs sont adaptés à la charge de la salle et les commandes semblent se maintenir. Vos élus CFDT suivent toute éventuelle « réorganisation » du travail et/ou création d'un poste dit "Ucargo". La situation est différente sur Crolles 300mm. Alors qu’une semaine de chômage avait été annoncée cet été visant la semaine 40, nous savons depuis peu que les salariés vont devoir en faire une autre et probablement une troisième d’ici la fin d’année. Le plan de charge est au plus bas. Les dates et les modalités ne sont pas encore arrêtées. À suivre…

28 septembre 2014 |

Restaurant d’entreprise

0

La commission restaurant s'est réunie le 23 septembre pour discuter des nouvelles trames automnales des menus. Vos élus CFDT se prononcent sur les choix et les prix qui nous sont proposés. Cette réunion a été l'occasion pour nous de demander le maintien d'un prix intermédiaire, c'est-à-dire la possibilité de choisir un plat autour de 2.50 euros. Aussi, nous retenons que la Direction est prête à changer le mode de paiement actuel et mettre en oeuvre un nouveau système informatique de facturation dès début 2015. Une "retenue" sur salaire sera dorénavant possible. Les membres de la commission ont insisté pour laisser le choix aux salariés d'utiliser l'une ou l'autre des méthodes (nouvelle versus l'ancienne). Dans tous les cas, les bornes de recharge vont disparaître puisqu'elles sont incompatibles avec la nouvelle solution technique. Par contre, il sera possible d'alimenter son compte en ligne à partir d'un site internet. Enfin, nous apprenons que le repas de Noël aura lieu le jeudi 11 décembre pour les services du midi, soir et nuit et le samedi 13 décembre pour les équipes week-end.

28 septembre 2014 |

Commission transport

0

Attention, à compter du 1er juillet 2014 les tarifs des abonnements de bus Transisère évoluent. Le Conseil Général a décidé d’augmenter les prix de 5% et de réduire sa participation au tarif PDE de 2% pour passer à 10% du prix plein tarif. STMicroelectronics Crolles participe à hauteur de 60% du prix plein tarif des abonnements annuels PDE et ECO et à hauteur de 30% du tarif mensuel. Prenez contact avec vos élus CFDT pour obtenir le détail des tarifs...

14 septembre 2014 |

En vue : la Qualité de Vie au Travail

0
Ampoule

La CFDT a été la seule organisation syndicale à signer l’accord RPS en juin 2014 (prévention des risques psychosociaux). N’ayant pas obtenu les 30% de représentativité sur le plan national, cet accord ne s’appliquera donc pas laissant ainsi le soin à l’entreprise de mettre en place un plan d’action unilatéral. Les syndicats auront par conséquent  peu de visibilité sur les indicateurs de suivi et aucune possibilité d’intervention dans les commissions de suivi qui devaient être créées.

La CFDT considère que le sujet des risques psychosociaux ne doit pas rester du seul ressort de la Direction ou des managers. C’est pourquoi, la section syndicale de Crolles a invité sa fédération FGMM le 25 septembre à se déplacer sur notre site afin d’engager des discussions autours d’expérimentations concrètes sur le terrain touchant à la qualité de vie au travail.

Le bien-être des salariés est indispensable. Il est le terreau de la motivation, le moteur de l’engagement. Les salariés intéressés par cette thématique seront les bienvenus au local syndical. Renseignez-vous auprès des délégués syndicaux ou contacter vos élus en équipe pour les créneaux horaires. Dans tous les cas, vos élus vous tiendront informés des éventuelles décisions adoptées ainsi que des détails de la démarche s’il elle devait aboutir.

10 septembre 2014 |